Formation PUB020 : WordPress, 2023 Installation de WordPress

5.1 Installation de WordPress


Voici la procédure à suivre pour installer WordPress localement. Elle assume que WordPress tournera sur un serveur Apache ou Nginx avec un serveur MySQL, installés localement à l'aide de Devilbox.

  • Téléchargez WordPress en version française du Canada (fr_CA).
  • Décompressez le fichier téléchargé (le dossier Téléchargement fait bien l'affaire pour l'instant. Les fichiers seront déplacés plus tard).
  • Créez, à la racine du serveur, le dossier racine de votre projet. Le nom du dossier ne doit pas comporter d'espaces ni d'accents. Le chemin complet sera quelque chose du genre .../devilbox/data/www/monsite. Assurez-vous que le nom du dossier corresponde à ce qui est demandé par votre professeur.
  • Sous Devilbox, vous devez obligatoirement ajouter un sous-dossier nommé htdocs. Il s'agit de la racine du site Web.
  • Copiez le contenu du dossier wordpress sous le dossier htdocs. Attention, on ne veut pas avoir monsite/htdocs/wordpress. Les fichiers de WordPress seront placés directement sous htdocs.
  • À l'aide de l'outil de votre choix (ligne de commande MySQL, phpMyAdmin, MySQL Workbench), créez une base de données vide. Assurez-vous ici aussi que le nom corresponde aux attentes de votre professeur.
  • Ouvrez votre site Web dans le navigateur de votre choix à l'aide de son nom de domaine local.
  • Entrez les informations demandées. Ces informations seront enregistrées par WordPress dans le fichier monsite/htdocs/wp-config.php.
    • le nom de la BD
    • le nom de l'usager MySQL

      Attention : quand le site sera en ligne, il devra avoir son propre usager MySQL auquel on ne donnera que des droits restreints pour une seule BD.

      Puisque vous faites présentement une installation locale, vous pouvez utiliser l'usager root.

    • son mot de passe. Sous Devilbox, le mot de passe de l'usager root est à blanc. Si vous travaillez avec AMPPS, le mot de passe par défaut pour root est mysql. Sous XAMPP, le mot de passe de l'usager root est à blanc.)
    • l'adresse de la base de données doit être 127.0.0.1. Notez que vous ne pouvez pas utiliser localhost avec Devilbox.
    • CHANGEZ LE PRÉFIXE DES TABLES. Si vous laissez wp_, vous ouvrez un trou de sécurité.

      Vous pouvez utiliser ce que vous voulez comme préfixe, en autant que personne ne puisse le deviner. Le préfixe sera composé de lettres minuscules et de chiffres suivis par une barre en bas, par exemple : dfsk7_ (n'utilisez pas celui-ci car vos compagnons de classe pourraient le deviner !).

      Note : n'utilisez pas de lettres majuscules car ceci pourrait causer des problèmes plus tard (selon la configuration du serveur MySQL, il se pourrait que les majuscules ne soient pas permises dans les noms de tables).

      Configurations de base

  • Entrez les informations demandées dans l'écran suivant :

    • Titre du site : apparaîtra dans le haut des pages de votre site.
    • Identifiant et mot de passe de l'administrateur : seront utilisés pour accéder au tableau de bord de votre site.

      Attention : pour plus de sécurité, l'administrateur du site NE DOIT PAS porter le nom admin.

    2e écran des configurations de base

  • WordPress est maintenant installé!

▼Publicité

Veuillez noter que le contenu de cette fiche vous est partagé à titre gracieux, au meilleur de mes connaissances et sans aucune garantie.
Par Christiane Lagacé
Dernière révision le 28 mars 2023
Merci de partager !

Site fièrement hébergé chez A2 Hosting.

Soumettre